Conférence gesticulée

 

Une conférence gesticulée, c’est quoi ?

La conférence gesticulée est un style de spectacle, et avant tout un outil d’éducation permanente/populaire.

A l’intersection entre le théâtre et la conférence académique, l’objet gesticulé a pour propriété essentielle de mêler sous une forme narrative le vécu des conférencièr.e.s (le « savoir chaud ») et des éléments de théorie (le « savoir froid »). La démarche vise à partager et à diffuser des clés de compréhension de la société et à développer l’esprit critique.

La conférence gesticulée est une forme de spectacle, certes, mais elle trouve pleinement son sens en étant suivie par un atelier de réflexion et/ou de mise en action destiné à approfondir la problématique en compagnie des spectateurs qui le désirent.

Qui peut réaliser une conférence gesticulée ?

Le cycle « monte ta conf’ » s’adresse autant à des personnes cherchant à créer un projet personnel qu’aux organisations désireuses de créer un outil pédagogique. La conférence gesticulée peut être réalisée  seul.e ou à plusieurs.

Ce cycle est ouvert à toute personne désireuse de s’aguerrir à la mise-en-forme d’un discours ou d’une analyse sur un fait de société, un milieu professionnel, une institution,… Cette dynamique collective permet de prendre du recul sur son activité professionnelle et/ou son engagement citoyen. Bien que la conférence gesticulée vous amènera à présenter votre propos devant des publics, nul besoin d’avoir un bagage artistique ou académique pour se lancer.

Votre sujet ne doit pas être parfaitement défini avant de s’inscrire. Au départ, il y a un thème que vous voulez approfondir sans en être spécialiste, une colère que vous cherchez à partager de manière constructive, ou tout simplement l’envie de partager des expériences de vie singulières car vous percevez qu’elles dévoilent de l’injustice, certains mécanismes universels de domination. Le sujet vient ensuite au gré des ateliers, des réflexions collectives, de vos recherches, de vos prises de conscience.

 
Quels sont les objectifs d’un cycle « monte ta conf’ » ?

  • Construire un propos politique propre grâce à une dynamique collective et à des outils d’éducation populaire,
  • Prendre de la distance avec le propos pour lui donner une dimension politique,
  • Se rapprocher du propos pour lui donner une dimension expérientielle,
  • Explorer les mises en forme pour ancrer et donner de la force au propos.

La conférence gesticulée est mobilisée tantôt comme un outil pédagogique, de campagne ou de mobilisation.

 
Quelles méthodes seront utilisées ?

  • Il s’agira pour chacun.e des participant.e.s d’intégrer une dimension biographique à leur discours, d’affiner leur analyse politique, de trouver un fil permettant de rendre l’ensemble compréhensible auprès d’un public néophyte en la matière, notamment en travaillant sur le rythme de la narration et en y intégrant des coupures, tant sur le fond que sur la forme.
  • Des apports théoriques : notamment sur la notion d’éducation populaire, sur le concept de conférence gesticulée, sur l’utilisation des récits de vie en éducation populaire.
  • Des apports pratiques et techniques : des trucs et astuces pour créer le déroulé de votre conférence gesticulée, sur l’occupation de l’espace et la mise-en-forme du discours.
  • Un dispositif favorisant la construction collective de savoir  qui s’articulera d’une part sur des allers/retours entre des temps collectifs et des temps individualisés et d’autre part,,des expérimentations scéniques qui feront ensuite l’objet d’apports pratiques et théoriques de la part des participants.
  • Une capitalisation de vos expériences : des ateliers sur les histoires de vie, l’analyse de pratiques professionnelles, etc.
  • Des expérimentations : expérimenter l’expression d’analyses politiques, la mise-en-scène de son propre discours et le jeu de cette production devant un public.
  • Des bilans collectifs et individuels seront effectués tout au long des ateliers afin de mesurer les écarts potentiels entre les attentes des participant.e.s, les objectifs de départ et le déroulement effectif des ateliers.

Plus en détail ? 

  • Nous commencerons par explorer nos histoires de vie et comprendre politiquement ce qui, dans nos intuitions personnelles, a construit nos valeurs, nos représentations, nos espoirs, nos colères.
  • Nous affinerons le thème choisi par chacun.e des participant.e.s pour y intégrer le plus naturellement possible des anecdotes personnelles qui font sens au regard de ce thème.
  • Nous échangerons mutuellement nos connaissances pour alimenter chaque conférence de ressources théoriques pertinentes.
  • Nous proposerons ensuite des temps collectifs de réflexion autour de chacun de ces thèmes et des temps individualisés à l’élocution, à l’argumentation, à la mise-en-scène de son discours.
  • Nous travaillerons à partir de séquences d’analyse pour en tirer des enseignements sur l’art et la manière d’en restituer l’essentiel auprès d’un public néophyte aux thèmes abordés.
  • En fonction de la production de chaque participant.e, nous travaillerons en fin de cycle sur le rythme, les codes symboliques et les coupures à apporter à la conférence de chacun.e pour en faire un objet d’éducation populaire.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter…

Publicités